Dieux du Pandémonium – Le plan d’Ishaaq

Ishaaq, le plan élémentaire de la Lumière, est une immense cité auréolée de chaînes montagneuses dont la pierre reflète les plus infimes subtilités des rayons des Lueurs de Fhan. Lieu de bénédictions où prospère faune et créatures saintes, Ishaaq renferme le palais de Thessaleh, duquel trône au sommet de sa plus haute tour le Soleil lui-même.

Primauté

Symboles: le Soleil

Domaines: Lumière, Vérité, Cosmologie, Magie, Arts, Feu, Sainteté, Rêve

Alignement: Loyal – Bon

Valeurs: Vérité, Vie, Harmonie, Justice, Équilibre, Pérennité

Disciples : Elfes Premiers: Enselhas, Emsulems, Dragons, Elfes, Humains, Prêtres, Magiciens, Paladins

Arme: Nitescences – Flamberge d’ithrildur rouge

Descriptif : Fhan est fils de Vanaleh, on dit qu’il est l’héritier de la Création et que toute autorité lui a été remise. Dieu solaire, il est le Père des Enselhas, des Emsulems, des Dragons et du dieu Kolohi. L’Hélianthe est lié à la Déesse Lumya, laquelle est aussi issu de la Première Volonté de Vanaleh. On dit non seulement qu’il est le gardien de l’Univers, mais qu’il est le seul à entendre la Voix du Pèlerin. Lors des temps des Préambules du Monde, Fhan eut pour mission de porter le Sacerdoce des Lueurs, soit de mener sa lumière jusque dans les strates les plus obscures de l’Univers d’Elyras. Lors de son ministère, il y rencontra des créatures et dieux agonisants, ceux-ci expulsés d’un autre Univers déchu et ayant trouvés refuge dans les ténèbres d’Elyras. Souhaitant leur apporter Lumière et Vérité, Fhan les illumina de toutes ses forces et vertus. Toutefois, ceux-ci n’accueillirent  pas cette lumière avec humilité et sagesse, l’usant dès lors pour allumer un brasier qui depuis se consume et ravage l’équilibre des plans. Ce sont ces mêmes dieux et créatures qui se rebellèrent et devinrent les adversaires de Fhan et de son panthéon lors de la Guerre de l’Ithrildur. Suite à cette guerre Fhan disparu, certains dirent qu’il fut prisonnier du Mont Vimanamniir des chaînes ithrilduriennes du plan de Merved. Son triomphant retour eut finalement lieu alors que fut pourfendu Corellon Larethìan, révélant qu’il s’était reclus au cœur même du Soleil, celui-ci éclot de milliers de gemmes scintillantes et libéra l’Hélianthe, reprenant ainsi le Premier Siège. Il est le plus adoré des dieux et l’héritier et protecteur de Thessalonie, le Mont Solaire, l’un des quatre Piliers de l’univers d’Elyras.

Miro

Dieu Majeur, Hiérophante

Symbole : Flèche enflammée

Domaines : Archerie, Lumière, Magie, Justice

Alignement : Neutre – Bon

Valeurs : Discipline, Justice, Vérité, Courage

Disciples : Archers, archers-mages, sorciers, shamans, elfes

Arme : Hedrez – L’arc solaire
Descriptif: Miro est le meilleur archer du Panthéon et un puissant sorcier. Élu en tant que premier disciple de Fhan, il se fait également son protecteur et son plus fidèle frère d’arme. On dit que son carquois est l’astre solaire, duquel il puise les forces pour aussi bien éclairer et soigner ses alliés que pour purifier les plans des impies. À l’écrasement d’une comète, certains attributs le phénomène à Miro, disant que le météore est l’une de ses flèches qu’il encoche et envoi en un plan pour dévaster ou porter secours. Miro a un caractère mystérieux, prenant les allures d’un shaman illuminé et entre parfois en de profondes transes, celles-ci reconnues non seulement pour leur durée mais également pour leur intensité, pouvant décharger des puissantes tempêtes solaires.

Laana de l'Aurore

Dieu Majeur

Symbole: Soleil levant

Domaines: Lumière, Jour, Cieux, Résurrection, Paix, Guérison, Miséricorde, Musique

Alignement: Loyal – Bon

Valeurs: Amour, Unité, Paix, Humilité, Sagesse, Pardon

Disciples : Elfes, Anges, Magiciens, Prêtres, Guérisseurs, Bardes

Arme: Aube ; bâton de soins

Descriptif : Laana est l’une des Quatre Dames des Cieux, celle-ci représentant le Levé du Jour, la gloire matinale de la lumière reprenant son trône. On dit que sa robe est celle de la rosée et que son chant est celui des oiseaux acclamant l’Aurore, porteur d’une magnificence unique redressant les cœurs affligés. Priée particulièrement pour son secours, Laana intercède pour les mortels auprès de Fhan et fait faveur de sa miséricorde infinie. Elle guérit les malades et redressent les affligés, détrônes les orgueilleux et élève les humbles. Belle comme le jour, elle apporte toujours avec elle nombre de grâces visant à rétablir la Paix et l’Unité. Discrète et humble, Laana pénètre les cœurs et aide chacun à pardonner et à retrouver la paix perdue aux rancœurs passées. Aussi appelée la Vierge Solaire, on dit de Laana qu’elle est la beauté et la poésie de Fhan personnalisées sous forme féminine.

Samshiziel

Gardien

Symbole: L’étoile filante

Domaines: Lecture Stellaire, Secret, Communication, Manas, Lumière

Alignement: Loyal – Bon

Valeurs: Service, Loyauté, Partage

Disciples : Anges, Messagers, Lecteurs Stellaires, Astrologues

Descriptif : Samshiziel est le messager du Pèlerin, il est ce mouvement des astres et cette complexe mathématique permettant aux déités de Vanaleh de communiquer ses voies à travers les cieux. Ce gardien se veut également le protecteur des Doulh’Vanaleh, ces puits permettant le voyage instantané à travers les réseaux d’ithrildur de Shoulvaïrah. Il est spectateur du Vehadi; les changements de Cycle de Vanaleh et il est celui en charge de faire l’annonce de la couleur de la nouvelle année à venir. C’est également Samshiziel qui est mandaté d’élire les messies de chaque cycle et de s’assurer que leur soient communiquer le but de leur mission.

Les sphinx

Créatures légendaires – Gardiens

Alignement: Loyal-Bon

Descriptif: Les sphinx sont tous de puissants gardiens au service de Fhan, se faisant émissaires et mandataires des divers tâches qu’il leur confère. Souvent les protecteurs de temples sacrés ou garde personnel de messies ou de protégés, on les retrouves en Ishaaq là où serait leur nid mais ces protecteurs fidèles sillonnent Elyras en entier. Puissants magiciens et possédant des capacités psychiques leur permettant de lire les pensées et d’influencer au point de dissuader les esprits mal tournés.

Lire la suite

Dieux du Pandémonium – le plan des Sept Cieux

Les Sept Cieux sont des strates s’élevant dans les hauteurs du Pandémonium, celles-ci se mouvant d’une eurythmie harmonieuse et parfaite. Lieux où résides la Cour Céleste des Anges et où trône Lumya des Constellations. Bien que ces strates soient ascendantes, on dit qu’elles sont reliées aux Neuf Enfers et qu’il s’y tient des guerres sempiternelles entre les entités célestes et infernales.

Premier Ciel : Ulayas

TAMUEL

Gardien

Symbole : La pierre de lune

Domaine : Sauvetage, Protection, Aumône, Défense, Bravoure, Anges, Elfes, Humains

Alignement : Loyal – Bon

Descriptif : Tamuel des Causes Désespérées est le gardien du Premier Ciel et veille sur le chœur des Anges, eux qui représentent la Hiérarchie la plus proche des mortels. Ils agissent en collaboration avec les Trônes, choisissent des parents pour le futur incarné et régissent les circonstances dans lesquelles l’âme vivra sa prochaine incarnation. Leur fonction première est de guider le mortel dans toutes les étapes importantes de sa vie, sur le chemin de sa réalisation et du triomphe sur soi-même. Ils sont à la fois guides et thérapeutes, les dispensateurs de l’Amour de la Mère Divine, Lumya. Tamuel est l’Archange ayant accompli le plus d’exploits héroïques, puisqu’il vient toujours au secours des affligés faisant face a une situation désespérée et dénuée d’espérance. On dit que lorsqu’il se manifeste, une voix tonne dans les cieux et dit :

« Nul combat n’est plus noble que celui qui est perdu d’avance.»

Deuxième Ciel: Nafaleh

URIEL

Gardien

Symbole : le Lapis Lazuli

Domaines : Discernement, Sagesse, Vérité, Foi, Pensée, Harmonie, Enseignement, Archanges

Alignement : Loyal – Bon

Descriptif : Uriel est l’archange gardien du Deuxième Ciel et du chœur archangélique, eux qui ont pour fonction d’intervenir sur la dimension mentale des êtres vivants. Porteurs de la connaissance, ils éveillent l’intellect des mortels à la faculté de discernement. Ils contribuent à réunir la Voie Mystique de la foi et la Voie Héroïque des œuvres. Ils mettent la Vérité à la portée des mortels et veillent à ce que, «ce qui est en Bas» respecte les mêmes lois que «ce qui est en Haut» . Ils adaptent les Mondes Physiques aux Lois Divines. Uriel est reconnu comme l’Érudit, l’Enseignant, lui qui de sa Science Parfaite déverse la Vérité sur ceux qui la demande.

Troisième Ciel : Padlem

VEHUDIEL

Gardien

Symbole: L’Hyacinthe

Domaines: Charité, Amour, Beauté, Esthétisme, Principautés

Alignement: Loyal – Bon

Descriptif: Gardien du Troisième Ciel et du chœur des Principautés, Vehudiel des Romantiques veille tout comme les siens à ce que soit  stimulé la Charité et l’Amour, d’inciter les vivants à créer des liens amoureux dans le respect, la confiance et l’engagement mutuel et à venir au secours les uns des autres. Les Principautés incitent également à rechercher la Beauté, l’Esthétisme et l’Harmonie en toute chose. Ce sont les Anges gardiens de toutes les grandes communautés, telles que les villes et les nations. Vehudiel est également prié pour la protection des familles et des couples.

Quatrième Ciel: Treviij

MALACHIM

Gardien

Symbole : L’Obsidienne

Domaines : Cosmologie, Volonté, Spiritualité, Conscience, Force, Humilité

Alignement : Loyal – Bon

Descriptif : Gardien du Quatrième Ciel et du chœur des Vertus, cette hiérarchie céleste qui transmet aux vivants l’énergie leur permettant de découvrir leur véritable identité, de la cultiver et de la défendre. Les Vertus influent pour cela sur la position du Soleil et des Astres, se faisant souvent les armées de Fhan. Ils servent d’intermédiaires entre les desseins des Strates Angéliques supérieures et la volonté personnelle des mortels. Ils harmonisent les désirs et les besoins spirituels, et permettent les prises de conscience. Malachim est réputé pour sa puissance guerrière et sa défense sans faille, celle-ci acquise via son Humilité parfaite.

Cinquième Ciel: Eikam

MEBAËL

Gardien

Symbole : la Cornaline

Domaines : Justice, Libération, Courage, Croissance, Karma

Alignement : Loyal – Bon

Descriptif : Mebaël est gardien du Cinquième Ciel et du chœur des Puissances. Les anges de cette hiérarchie aident les vivants à  gouverner leur vie en s’affranchissant des conditionnements extérieurs. Ils aident également à trouver le courage dans les épreuves et la justice dans les actes. Ce sont les garants des Lois Divines. Ils sont porteurs de la conscience de tous les peuples, les gardiens de l’histoire collective et de l’accès menant à la Cachique. On dit de Mebaël qu’il se déplace à la vitesse de la Lumière et qu’il porte le Flambeau de la Justice, se chargeant de rétablir les disharmonies et que soit respecter le karma.

Sixième Ciel : Ofanim

BARACHIEL

Gardien

Symbole: l’Ithrildur

Domaines: Sacrifice, Martyre, Réincarnation, Grâce, Bénédiction, Miséricorde

Alignement: Loyal – Bon

Descriptif: L’Archange Barachiel des Sacrifiés est très renommé, non seulement pour son rôle de gardien du Sixième Ciel et des choeurs des Trônes et celui des Dominations, mais également puisque son nom figure sur la liste de l’Ordre Diaphane et qu’il s’est fait le protecteur de Merved avec Tamuel lors des temps de troubles engendrés par Oergul et Boccob. Menant les Trônes dans leur fonction de transmettre la lumière permettant la perception et la compréhension des épreuves de la vie, Barachiel mène également les Trônes à êtres ceux qui guident les âmes en voie de réincarnation en les aidant à réaliser la Volonté dans leur future vie. Les Trônes se font les plus fidèles conseillers de sorte de bien planifier avec les âmes les épreuves qui leur permettront de payer leur Karma des vies passées. Il préside également le chœur des Dominations, eux qui gouvernent les activités de tous les groupes angéliques qui leur sont inférieurs. Ils œuvrent aussi à l’intégration des mondes spirituels et matériels. Bien qu’ils contactent rarement les individus, les Dominations œuvrent dans tous les plans et sont les dispensateurs des grâces, bénédictions, dons, vertus et bienfaits qui proviennent de Lumya. Barachiel est également celui a qui a est confié la tâche de mener les troupes lors des guerres contre les créatures des Neuf Enfers.

Septième Ciel : Qodeÿsh

VEHUIAH

Gardien

Symbole : la Perle de Nacre

Domaines : Suprématie, Protection, Exorcisme, Harmonie, Ascension, Purification, Astres

Alignement : Loyal-Bon

Descriptif : Vehuiah le Séraphin est gardien du Septième Ciel ainsi que du chœur des Chérubins et du chœur des Séraphins. Les Chérubins sont les gardiens de la Lumière et des étoiles. Loin du plan de Merved, leur Lumière atteint toutefois la vie de ce plan au point d’en assurer la régénérescence. Ils sont les dispensateurs de la Lumière Divine qu’ils filtrent à travers les Cieux et les Vallées de l’Éther. Appelés parfois « Esprits des Harmonies » dans la mesure où leur tâche consiste à redistribuer aux vivants les divers sons, vecteurs des influences astrologiques, qui émanent des douze constellations zodiacales. Ils participent en ce sens à la destinée de chacun en élaborant un  milieu favorable à l’accomplissement et à l’objectif de vie. Ainsi, les Chérubins participent de manière toute particulière à la mise en place du milieu dans lequel l’âme poursuivra son ascension vers la Lumière. Ce chœur est également celui a qui est confié la tâche de défendre Muynagan, l’Astral Glacier, l’un des piliers de l’Univers qui est associé à Lumya. Valeureux gardiens, ils savent moduler les vibrations des éthers de sorte de rendre invisible ce qu’ils protègent.

Vehuiah préside également le chœur des Séraphins : l’ordre le plus élevé de la Hiérarchie. Les entités de cette hiérarchie supérieure sont en relation directe avec l’Énergie Divine Suprême et Créatrice. Ils ont en charge le Feu Divin et ses manifestations universelles: purification, lumière, illumination, dissipation des ténèbres… On dit qu’ils sont les gardiens du Pélèrin et les Portiers du Temple de Lumya, chantant la Musique des Sphères, ils régulent le mouvement des cieux au moment où ils émanent de la Mana. On dit qu’ils possèdent une apparence à la fois angélique et draconienne et qu’ils peuvent à eux seuls dévaster des plans et renverses des univers. Vehuiah est également prier pour les exorcismes et lors des luttes contre les créatures infernales.

La Cachique ; Les Mémoires des Cieux

Pilier de l’Univers

Lumya des Constellations, la Déesse Boréale

Primauté

Symbole: Trois croissants de lune entrelacés

Domaines: Lumière, Vérité, Magie, Astronomie, Angéologie, Création

Alignement: Loyal – Bon

Valeurs: Vie, Harmonie, Charité, Humilité, Pureté

Disciples : Elfes, Humains, Chœurs des Anges, Magiciens, Prêtres, Guérisseurs

Arme: Les Orionides – Shurikens stellaires

Descriptif : Lumya est fille de Vanaleh, issue de sa Première Volonté et a qui fut confié la Carte des Cieux, les Astres et la Lune. Elle est la mère des Neuf Chœurs des Anges, de la race elfique des Ehloels ainsi que des Elfes Gris, ceux-ci issu de l’union de volonté de Lumya et Fhan. Elle aurait pour sœur Avedrante, déesse qu’elle aurait créé des poussières des astres et Laana pour fille, à qui elle confia l’Aurore. Il est dit de Lumya qu’elle est l’héritière de l’Astral Glacier Muynagan, l’un des Quatre piliers de l’univers qui serait situé entre le plan de Merved et les Vallées de l’Éther. Lumya des Constellations est non seulement représentée par la Lune, mais également par le Ciel entier, elle de qui vivent les constellations, les astres, les météores et toutes formes de vie céleste. Lors de la Guerre de l’Ithrildur, les déités rebelles ne purent s’emparer de la Déesse Boréale, elle qui dans d’insaisissables voluptés se serait déposée en Merved, s’emprisonnant ainsi d’une forme mortelle mais échappant du fait même à l’esclavage auquel l’adversaire tentait de la soumettre. Ainsi, pendant les temps du règne de Boccob, nombreux furent les témoignages mervediens attestant des visions de la déesse sous forme fantomatique. Les rumeurs et légendes affirmèrent que c’est au pays de Duaure qu’elle trouva refuge, ainsi que le rapporte le poème « Le Puits des Étoiles». Son protecteur et plus fidèles disciple est l’elfe gris Namaraste des Perséides, cet être ayant atteint des niveaux de puissance lui donnant une place dans le Panthéon. Priée pour sa Miséricorde, son Secours et sa Force, on dit de Lumya qu’elle est l’incarnation même de la Pureté et de l’Amour maternelle.

Namaraste des Perséides

Gardien

Symbole: L’étoile grise

Domaines: Astronomie, Protection, Magie, Vérité

Alignement: Loyal Bon

Valeurs: Courage, Force, Bienfaisance, Honneur

Disciples: Elfes Premiers, Astronomes, Anges, Gardiens, fidèles de Lumya

Arme: Persée : Vouge stellaire

Descriptif : Namaraste est le protecteur personnel de Lumya, ne la quittant jamais, on dit qu’il est dissimulé à même l’ombre de celle-ci. Son nom est issu des pluies d’étoiles de l’une de constellations d’Avedrante puisqu’il y aurait été formé à même ces étoiles. Guerrier à la grâce, l’intelligence et la force redoutable, Namaraste, bien que gardien, peut à lui seul pourfendre des dieux et des créatures légendaires d’une seule main. Nombre d’elfes gris lui accorde leur race, faisant ainsi de lui un emblème et mentor, d’autre légende prône toutefois qu’il est un chérubin prenant l’apparence d’un elfe gris.

Lire la suite

Dieux du Shéol – le plan de Nyzistraata; la Gueule du Loup

Le plan de Nyzistraata est en fait un immense colisée dans lequel se trouve d’innombrables arènes de toutes sortes. Pouvant servir à la fois de lieu de purgatoire pour des âmes ou simple divertissements pour des dieux, La Gueule du Loup est le plan par excellence pour faire ses preuves et accroître sa puissance.

Veleon Gremdel des Mirages

Dieu Majeur

Symbole : Six dagues dont les pointes forment un cercle

Domaines : Illusion, Magie, Combat, Bravoure

Alignement : Neutre

Valeurs : Dépassement, combativité, créativité, courage

Disciples : Illusionnistes, Sorciers, Guerriers, Gladiateurs

Arme : Glitsze ; bâton des mirages

Descriptif: Veleon est un puissant sorcier illusionniste vouant une grande importance au dépassement de soi via le combat, la victoire sur l’adversité. Il est l’un des magistrats en charge de Nyzistraata, y modulant les courants magiques de sorte que prennent forme les adversaires parfaits à ceux venant y braver leur sort. On dit qu’il est le père des illusionnistes  et qu’il peut confondre les esprits les plus droits de ses mirages et enchantements. Nyzistraata se faisant une arène ou les individus de tout le Panthéon viennent s’éprouver dans la lutte, nombreux sont ceux associant Veleon à la déesse Syllalaï, puisqu’il cherche également à pousser chacun au dépassement personnel via le triomphe. Toutefois, Veleon aurait le cœur plus endurci que celui de cette déesse, n’hésitant pas à ajouter aux adversaires de l’arène des cataclysmes et éléments déchaînés rendant la tâche parfois suicidaire au gladiateur.

Baanz

Dieu Majeur

Symbole : Claymore enrubannée

Domaines : Combat, Guerre, Force

Alignement : Chaotique – Neutre

Valeurs : Puissance, Dépassement, Domination

Disciples : Guerriers, Barbares

Arme : Brutalée : Claymore
Descriptif: Baanz est un guerrier redoutable, souvent prié des plus puissants barbares et duellistes en raison de sa domination au corps-à-corps. Chacune des frappes de Brutalée, sa claymore magique, émet un écho sourd faisant osciller le sol sous les pieds de ses proies et sa force brute est telle qu’il parvient souvent à renverser les colosses comme des mouches. Fin stratège de guerre, il sait toujours tirer son épingle du jeu et arrive à des avancées guerrières dominantes, s’étant fait à de nombreuses reprises complice du dénouement de guerres. Baanz est insoumis, brutal et dévastateur.

Selhorace d'Antichem

Dieu Mineur

Symbole : Pointe de javelin

Domaines : Sciences du Combat, Duels, Guerre

Alignement : Chaotique – Neutre

Valeurs : Force, Ruse, Intelligence, Courage, Ténacité

Disciples : Guerriers, paladins, elfes (Enselhas), gladiateurs

Arme : D’Erenthiel ; javelins opalins

Descriptif: Selhorace est un elfe enselhas s’étant hissé dans la hiérarchie du Panthéon en raison de ses exploits faits en Merved notamment lors de la Guerre de l’Ithrildur. Reconnu pour sa force guerrière, son esprit vif et de sa parfaite maîtrise des sciences du combat, la légende raconte qu’il est un messie jamais révélé. Une danse meurtrière pour ses ennemis, il est probablement le combattant le plus impressionnant à voir se battre et le plus coriace à affronter. On dit qu’il peut vaincre des armées entières à lui seul et que rien de l’arrête. Aucune défaite à son actif en Nyzistraata, il inspire tout guerrier par sa symbiose avec ses armes, par ses acrobaties et par la grâce de ses mouvements. Certaines rumeurs prétendent qu’il serait frère de Lloynïl des Silencieux et que cela serait la raison pourquoi un duel n’a jamais été vu entre les deux.

Clophas Tonrila, l'Astreinte

Dieu Majeur

Symbole: Mains en lotus menottées de ronces

Domaines: Thaumaturgie, Autorité, Dressage

Alignement: Neutre

Valeurs: Contrôle, Domination, Équilibre, Force, Intelligence, Sagesse

Disciples : Thaumaturges, dresseurs, gouverneurs

Arme: Servile ; anneau de contrôle

Descriptif : Clophas est père des thaumaturges. Sa pensée inébranlable et sa puissance sans équivoque lui permettent de soumettre et d’assujettir qui il veut. Il maîtrise parfaitement ses émotions et sait unifier les puissances de son être de sorte d’être à la fois en parfait contrôle et de déstabiliser sa cible. Son fils Alraad fût également un illustre thaumaturge, ce dernier trouva toutefois une fin sinistre aux Clochers d’Ollowën alors que sa folle convoitise l’aie poussée à croire qu’il pourrait indéfiniement maîtriser Jibéléwananefirr. On dit de Clophas est de nature silencieuse mais que toute parole venant de lui est empreinte d’une profonde et viscérale autorité, faisant de lui un conseiller et maître exemplaire.

Lire la suite

Dieux de Niilùv – le plan des Labyrinthes de Tonhbel

Mysïhistrell

Dieu Majeur

Symbole : Œil fermé, œil ouvert sans paupière dans une oreille elfique, point d’interrogation

Domaines : Secret, Mystère, Rêve, Souvenir

Alignement : Chaotique-Neutre

Valeurs : Connaissance, Sagesse, Discrétion, Écoute, Apprentissage

Disciples : Sages, Érudits, Magiciens, Maîtres, Centaures

Arme : Aborasvenn : flûte argentée

Descriptif: Mysïhistreyll est la mère des Centaures, race lui vouant un culte mystérieux. L’existence même de cette race est mise en doute étant donné les domaines divins entourant Mysïhistreyll; le Rêve, le Secret et l’Illusion. On dit qu’elle habite les Jardins Secrets des Labyrinthes de Tonhbel : maquis complètement composé de jardins luxueux et de forêts enchantées où les secrets, les rêves et les souvenirs de tous se promènent sous forme d’illusions. Ce lieu est alimenté par les secrets et rêves de toutes créatures vivantes. Tous ces «petits jardins secrets» sont en fait des petites parties de ses Jardins résidant dans le plan des Labyrinthes. Lorsqu’un aventurier s’y retrouve, il entend constamment les plantes autour de lui chuchoter : celles-ci ont toutes des visages et sont dotées de consciences. Les autres créatures peuplant ce plan sont imaginaires et réelles ou illusoires. En effet, elles sont le fruit de rêves et d’imagination tordu tout comme si elles sortaient tout droit d’un rêve. On attribue la race des Oltrïeks comme parents à cette déesse, toutefois, cette information peut très bien tenir de la duperie et demeure un mystère.

Syllalaï

Dieu Majeur

Symbole : Le miroir

Domaines : Le Paradoxe, la Foi et la Peur.

Alignement : Neutre

Valeurs : Dépassement, Triomphe sur soi

Disciples : Voyants, prophètes, magiciens, doppelgängers
Descriptif: Syllalaï sonde les cœurs et les âmes comme nul autres et crée l’alter-ego, le paradoxe et fait prendre vie les peurs de chacun de sorte qu’elles puissent être vaincues. Elle confronte tout être à lui-même, l’exposant aux formes les plus différentes de celui-ci pour le confirmer dans sa foi ou le renverser dans ses doutes. Elle est la face cachée de la lune, l’inavouable faiblesse qui se terre. Révélant les phobies et doutes en leur donnant forme, Syllalaï pousse toute forme de Vie à s’accomplir face à son contraire et ainsi raffiner l’esprit.

Lloynil des Silencieux

Dieu Majeur

Symbole: Un doigt devant des lèvres crachant le sang

Domaines: Le silence, le secret, la justice, la chasse

Alignement: Chaotique – Neutre

Valeurs: La discrétion, la justice

Disciples : Assassins, mercenaires

Arme: Deux dagues en or: Soupir et Murmure

Descriptif : Lloÿnil est le Gardien du Silence. Toute vérité lui est confiée et il est celui en charge de faire taire et mettre à mort les indiscrets. Assassin foudroyant, il saura traquer sans un son les curieux qui n’auront pas su contenir leur langue. Il est muet et porte avec lui une aura de silence, celle-ci faisant souvent réalisé trop tard à ses proies qu’elles ont trop parlées. On dit que l’expression « La parole est d’argent mais le silence est d’or» vient de ses dagues Soupir et Murmure. Il est un mercenaire de choix et comme le veut le dicton, il est aussi muet qu’une tombe.

Alphé de la Veuve et l'Orphelin

Dieu Majeur

Symbole: Lame scintillante, le fanal

Domaines: Défense des opprimés, secours, protection, guide, compassion

Alignement: Loyal – Bon

Valeurs: Secourir les pauvres, Partage, Entraide, Honneur

Disciples : Paladins, prêtres, orphelins, veuves, pauvres

Arme: L’épée à deux mains

Descriptif : Alphé parcourt les labyrinthes de Tonhbel et les divers plans pour secourir les âmes perdues et en détresse, il est la lumière dans les ténèbres, prenant sous son aile la veuve et l’orphelin, le pauvre et le malade. Il est d’une bonté infinie et d’une grande puissance, étant toujours prêt à risquer sa vie pour secourir ceux dans le besoin. Il est le dieu ne refusant personne, accueillant les âmes repentantes et abandonnées. Vertueux et d’un courage sans borne, il est le dieu solitaire et le refuge par excellence pour trouver l’inspiration et la consolation dans la tourmente.

Kastari

Créature Légendaire

Alignement: Neutre

Descriptif : Kastari, familier de Syllalaï, est à la fois un prédateur redoutable et un sage conseiller pour ceux ayant parvenus à lui survivre. Il traque les curieux déambulant les Labyrinthes d’une chasse sans faute. Son but n’est pas d’effrayer ou de terrasser mais bien de servir aux mêmes desseins que Syllalaï; le dépassement de soi. Si sa proie sait se faire brave et lui offrir une riposte digne, il lui offrira alors l’occasion que lui soit exaucer trois souhaits.

Lire la suite