Dieux du Pandémonium – le plan des Clochers d’Ollowën

Les Clochers d’Ollowën étaient jadis un plan elfique dans lequel prospéraient la race des Eqiluehs, les elfes de la Nuit. Lorsque vint les jours où Ollowën trahis le Pèlerin en une mutinerie organisée avec Boccob, son plan fut envahi par des myriades de dragons et les dieux y résidant furent précipités en Merved, devenant mortels et participants à la Guerre de l’Ithrildur. Plan constitué d’immenses tours sur lesquels des clochers scintillants permettent de multiples manipulations élémentaires et arcaniques, les Clochers sont désormais un champ de tours colonisé de nids draconiens à perte de vue.

Raffameïleneloménèraak

Dieu Majeur – Gardien

Symbole: Le crâne draconien

Domaines: Magie, Sagesse, Protection, Force, Équilibre, Beauté, Nature

Alignement: Chaotique – Bon

Valeurs: Prospérité, Intégrité, Justice, Famille, Symbiose, Triomphe

Disciples : Dragons, sorciers, guerriers, druides

Descriptif :

Père et patriarche de la race draconienne, Raffa était celui ayant reçu l’ordre de l’archange Anahel de prendre possession des clochers d’Ollowën aux jours de la Guerre de l’Ithrildur. Il a mené la guerre céleste et conquit le plan à l’aide de ses légions. On dit qu’il est fils de Fhan et que son allégeance lui fut complète jusqu’aux jours de la Prophétie du Phénix, ère durant laquelle Raffa compris bien la chute de l’Hélianthe. Le divin dracosire sacrifia alors sa vie dans une épique confrontation faces aux dieux Banroth, Uok, Guthrie, Balmore, Trassk et leurs alliés, permettant ainsi la révélation de la Perle de Nacre de Boccob ultimement la Renaissance du Phénix et le renversement de Fhan.  Doté d’une sagesse aussi notable que la puissance dévastatrice de son souffle, on disait que les écailles de Raffa réfléchissaient la Lumière d’une beauté unique et étaient d’une dureté légendaire. Certains lui attribuaient également les dons d’invisibilité, le rendant le prédateur le plus redoutable des cieux. Il était frère de Valkenjoggr et le protecteur de la Nature, de la Lumière et des Cieux. Raffa était certes le plus ancien et le plus sage des dragons. On disait de son tempérament qu’il était à la fois doux et aimant comme un père et pouvait être rancunier et colérique comme nul autre de sa race. Depuis sa disparition, la rumeur veut que le dracosire serait revenu sous une forme nouvelle et qu’il veille toujours sur sa race.

Ancien des Premiers Jours – Gardien Élémentaire

Symbole : La Grue

Domaines : L’élément de la Lumière

Alignement: Neutre

Valeurs : Harmonie, Équilibre, Nature, Vie

Disciples : Élémentalistes, Elfes Enselhas, , Choeur des Anges, Dragons

Descriptif : Sabao des Nitescences  est l’une des manifestations personnalisées de l’élément de la Lumière. Il est le fils même de l’élément, tel la personnalisation de l’élément lui-même. Il est la Lumière, il est toute mana lumineuse. À l’origine, le dieu Fhan était toute Lumière, celle-ci qu’il partagea avec Raffa puis ce dernier engendra Sabao. C’est alors que son nom naquit et que ses formes matérielles autres que ses Rayons se firent connaîtres, puisque la nécessité de la guerre de l’Ithrildur a fait en sorte que des guerriers devaient naîtres, sa création résultant donc de l’union de toutes les forces des dieux d’Ishaaq et des Clochers. Sabao peut se présenter sous quatre différentes formes : L’Ancien, la Bête (L’Homme-Yack), le Guerrier et l’Oiseau (la grue) Comme le veut la loi de l’Équilibre Élémentaire, tout Ancien se doit de désigner un apprenti (Aerandir) de son élément, celui-ci faisant office de son apprenti, gardien, intermédiaire et premier disciple. Malgré sa neutralité, on dit que la personnalité de Sabao est à la fois humble et stupéfiante.

Jibélèwannanefirr

Dieu Majeur

Symbole: Hallebarde avec deux ailes draconiennes

Domaines: Guerre, Savoir, Magie, Humour, Guérison

Alignement: Chaotique – Bon

Valeurs: L’Ordre, la Joie, l’Intelligence, la Bienveillance

Disciples : Dragons, guerriers, sorciers, bardes

Arme: La hallebarde
Descriptif : Jibé est le gardien et meneur du plan des Clochers d’Ollowën, lui qui en était jadis le portier mais qui depuis la disparition de Raffa en pris les commandes.. D’un tempérament blagueur et agréable, il possède une grande intelligence et une langue habilement rusée. Guerrier dévastateur et érudit depuis les Préambules du Monde, Jibé possède une forme draconienne et humanoïde à la fois, ce qui lui attribue le patronat de toutes créatures draconiennes marginales. Puissant sorcier et guérisseur, il est un visage effrayant pour ses ennemis et rassurant pour ses alliés.

Ojoutaì'Jisiztraaztevelìef

Dieu Majeur

Symbole: Le cadran solaire

Domaines: Chronomancie, Savoir, Magie,

Alignement: Neutre – Bon

Valeurs: L’Ordre, L’Équilibre

Disciples : Dragons, Chronomanciens, Moines

Descriptif :

Ojoutaì est un dracosire mythique, son existence même fait toujours l’objet de multiples controverses, nombreux sont ceux proclamant qu’il relève du rêve et de la fabulation. Ce dragon serait celui du Temps, familier de l’Horloger et Gardien des Époques. On raconte qu’il plane Aux Cîmes des Temps, sommet mythologique se faisant le carrefour de toutes les lignes du temps existantes et l’hypothétique Cinquième Pilier. On dit d’Ojoutaì qu’il veille sur l’Équilibre de la Mana Rouge de sorte à ce qu’aucun croisement entre les lignes du Temps ne cause une ‘imposture ou un paradoxe destructeur.

Ottheyinerri'javabès

javabes

Dieu Mineur – Gardien

Symbole: Neuf souffles s’entrelaçant

Domaines: Magie, Guerre, Éléments

Alignement: Chaotique – Neutre

Valeurs: Puissance, Intelligence, Créativité, Sagesse

Disciples : Dragons, sorciers

Arme: Ses souffles

Descriptif : Ottheyinerrijavabès est le dracosire commu pour être l’Artisan du Souffle. Il se sacrifia  dans une guerre mémorial en Avernus, le 1er Enfer mais en fut tiré in extremis par l’archange Tamuel qui parvint à maintenir ses forces vitales en les alliant à même les cendres et braises d’Avernus. On dit qu’il possède des  puissances lui offrant une symbiose parfaite avec tous les courants de mana et lui permettant non seulement d’être un lanceur de sort redoutable, mais également de créer le souffle de son choix. Pouvant cracher les flammes autant que le givre, l’ombre, les torrents, les épines ou les météores, le souffle de Javabès est autant dévastateur qu’imprévisible. On dit de lui qu’il est muet la grande majorité du temps et que lorsqu’il rugit, son hurlement fait fendre les montagnes et crevasse la terre.

Lire la suite